Est-ce de la violence conjugale?

Test à remplir pour soi ou pour une personne que vous connaissez

Vous reconnaissez-vous dans les affirmations suivantes?

Mon-ma partenaire…


 

Vous n’êtes probablement pas victime de violence conjugale mais une personne de votre entourage pourrait l’être. Vous avez désormais des clés pour reconnaître une telle situation et vous pouvez l’aider en lui transmettant les coordonnées de notre association.

Vous êtes probablement concerné-e par la violence psychologique: Elle inclut les insultes, les humiliations, les menaces, la destruction de vos affaires, la privation du droit d’aller et venir librement ou de rencontrer les personne de votre choix et le harcèlement.

Vous êtes probablement concerné-e par la violence économique: Elle comprend le fait que votre partenaire vous interdise ou vous oblige à travailler, ne contribue pas à l’entretien de la famille en fonction de ses revenus, s’approprie votre salaire ou votre argent, vous prive du pouvoir de décision concernant les ressources financières communes.

Vous êtes probablement concerné-e par la violence physique: La violence physique commence dès qu'il y a atteinte corporelle accompagnée de l'intention d'intimider ou de faire mal. C’est-à-dire pousser brutalement, gifler, donner des coups de poing ou de pied, mordre et brûler.

Vous êtes probablement concerné-e par la violence sexuelle: La violence sexuelle comprend la contrainte à subir, à accomplir ou à être confrontée à des images, à des actes ou à des contacts sexuels sans son libre consentement.

Si vous êtes concerné-e par la violence conjugale, il est conseillé de contacter notre association afin de mieux comprendre ce que vous vivez.
Ce test est indicatif mais il n'est pas un outil qui vous permet de diagnostiquer votre situation.

Note : La violence conjugale implique généralement un rapport de domination que l’auteur-e de violence instaure. Les épisodes de violence sont donc souvent répétitifs.